Conséquences de Tchernobyl : les premières prévisions des spécialistes balayées en 20 ans
MOSCOU, 12 décembre 2006 - RIA Novosti.La plupart des prévisions faites par les spécialistes aussitôt après la catastrophe de Tchernobyl doivent être revues, a déclaré mardi à RIA Novosti Irina Zykova, principal chercheur à l'Institut de recherche sur l'hygiène radiologique Ramzaïev de Saint-Pétersbourg.
"On estimait que la situation sur les territoires contaminés par la radiation se normaliserait au bout de trois ans. Il n'en fut rien. On estimait également que le contrôle des territoires pollués ne serait plus nécessaire après 2005. Or, de l'avis des spécialistes, le contrôle de ces territoires se poursuivra au moins jusqu'en 2057", a-t-elle affirmé à l'issue d'une conférence de presse sur le thème: "Surmonter les conséquences de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Tchernobyl".

La plus terrible catastrophe nucléaire civile que le monde ait connue s'est produite à la centrale nucléaire de Tchernobyl dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, à 1h23. La radiation a pollué un territoire de 160.000 km2 répartis dans le nord de l'Ukraine, l'ouest de la Russie et le sud-est de la Biélorussie.  Selon le rapport de l'ONU pour 1995, le nombre de victimes directes et indirectes de cet accident a atteint 9 millions.   Selon Irina Zykova, certaines conséquences de la catastrophe se sont avérées inattendues pour les scientifiques. Ainsi, personne n'avait prévu l'accroissement des cas de cancer de la glande thyroïde chez les enfants et les jeunes nés sur les territoires pollués après la catastrophe de Tchernobyl. Les spécialistes ne supposaient pas non plus que les champignons seraient aussi longtemps victimes de la contamination radioactive: aujourd'hui, celle-ci n'a baissé que de deux fois.
Irina Zykova a souligné tout particulièrement les suites socio-psychologiques de la panne pour la population qui se trouvait dans la zone de contamination. L'attention accordée à ce problème était insuffisante. Les premiers postes d'assistance socio-psychologique sont apparus en 1988, le large travail efficace a commencé plus tard, a-t-elle dit.