Hausse du cancer thyroïdien : Tchernobyl en cause
En Ukraine, l’explosion est responsable de 75% des cancers thyroïdiens


Le Journal de la santé -  Le 07/07/06 - Véronique Molénat

L’accident nucléaire de Tchernobyl qui a eu lieu en 1986 a bien entraîné une augmentation du nombre de cancers de la thyroïde en Ukraine. C’est en tout cas ce que suggèrent les résultats d’une enquête menée entre 1998 et 2000 par une équipe de chercheurs américains.

Pour parvenir à cette conclusion, Geoffrey R. Howe et ses collègues de l’université de Columbia (New York, Etats-Unis) ont suivi 13 127 personnes vivant dans la zone la plus exposée de l’Ukraine alors qu’ils avaient moins de 18 ans au moment de l’accident. A partir d’interview et des relevés faits après l’accident, les chercheurs ont calculé l’intensité des radiations auxquelles chacun des volontaires de l’étude a été soumis.

Résultats : dans ce groupe de personnes, 45 cancers de la thyroïde se sont déclarés alors qu’il aurait dû y en avoir que 11,2 sans l’exposition aux radiations. L’étude publiée le 5 juillet dans le Journal Cancer Institute montre que plus les doses de radiations émises par l’iode radioactif auxquelles les personnes ont été exposées sont fortes, plus les risques de cancer sont importants. Par ailleurs, il semble que plus les enfants étaient jeunes au moment de l’accident, plus les risques de cancers de la thyroïde sont également élevés.

Pour les auteurs, cette augmentation est en partie attribuable à l’amélioration du dépistage. Il semble également que la diminution des quantités d’iode ingérées via les aliments a contribué à augmenter la captation de l’iode radioactif par la glande thyroïdienne et donc à accélérer les processus de cancérisation. Malgré tout, Geoffrey R. Howe estime que "75% des cancers de la thyroïde auraient pu être évités si il n’y avait pas eu de radiations".

Cette étude est la première à évaluer le risque de cancer en relation avec des expositions à des radiations nucléaires spécifiques. Les résultats permettront désormais de mieux anticiper les risques liés aux accidents nucléaires mais également ceux qui sont liés à l’utilisation courante de l’iode radioactif pour les diagnostics médicaux.

Tronko MD, Howe GR, Bogdanova TI, Bouville AC, Epstein OV, Brill AB, Likhtarev IA, Fink DJ, Markov VV, Greenebaum E, Olijnyk VA, Masnyk IJ, Shpak VM, McConnell RJ, Tereshchenko VP, Robbins J, Zvinchuk OV, Zablotska LB, Hatch M, Luckyanov NK, Ron E, Thomas TL, Voilleque PG, Beebe GW. A cohort study of thyroid cancer and other thyroid diseases after the chornobyl accident: thyroid cancer in Ukraine detected during first screening. J Natl Cancer Inst. 2006 Jul 5;98(13):897-903.