Madame BACHELOT nous ment une fois de plus !

 

Madame BACHELOT dont les études de pharmacienne l’ont portée au pouvoir en tant que notre Ministre de la Santé, après avoir été représentante de laboratoires pharmaceutiques vient de déclarer qu’il n’y avait aucun risque sanitaire pour la population de notre pays.

 

Il y a 24 ans, pour le nuage de Tchernobyl, une autre ministre de la Santé déclarait également qu’il n’y avait aucun risque pour la santé des Français, femmes enceintes comprises…

Nous savons aujourd’hui ce qu’il en a été…

 

Pourtant, Madame BACHELOT, qui lors de « sa pandémie de grippe H1N1 » avait fait acheter des millions de masques, serait bien inspirée de les faire distribuer à la population plutôt que de les garder dans des entrepôts.

 

Effectivement, comment peut-on informer la population qu’il n’y a aucun risque pour sa santé alors que les journalistes expliquent les dégâts que peuvent poser ces microparticules de cendre abrasives dans les réacteurs des avions, raison pour laquelle ils sont tous cloués au sol ?

 

Si ces particules peuvent attaquer un réacteur d’avion, il est facile d’imaginer les dégâts qu’elles peuvent causer sur les muqueuses de nos poumons. Une fois inspirées, ces particules se transforment comme du béton dans les poumons.

Le site de la Ligue Pulmonaire explique : « L’air pur est vital pour l’homme. Chaque jour, nous absorbons un kilogramme de nourriture, trois litres de liquide et 10.000 litres d’air. Nous sommes libres de choisir notre nourriture et nos boissons, il n’en va pas de même pour l'air qu’on respire.

« Lorsque la pollution augmente, les problèmes et maladies respiratoires sont plus fréquents. Dont en font partie la pharyngite, l’angine, la bronchite, la diminution de la fonction pulmonaire ainsi qu’une plus grande vulnérabilité aux infections telles que la pneumonie. Au cours des dernières années, la recherche a montré que la pollution atmosphérique n’affecte pas seulement les voies respiratoires et les poumons mais aussi le système cardiovasculaire.

« La pollution est nocive pour tout le monde, mais les personnes âgées, les enfants et les f½tus sont les plus touchés. Les risques d’infection des voies aériennes supérieures sont plus élevés chez les enfants d’âge bas, car le développement des poumons et du système immunitaire n’est pas encore achevé à la naissance. La pollution augmente le risque de crise d’asthme chez les asthmatiques. Chez les personnes âgées qui souffrant d’une affection respiratoire chronique, le renforcement, même minime, de l’inflammation peut affaiblir les défenses immunitaires déjà amoindries. »[1]

Dans le cas présent de cendres abrasives, c’est de cancer des poumons qu’il s’agira, avec bien évidemment un risque accru pour les fumeurs.

Selon l'office météo islandais, la quantité de cendres rejetées par le volcan a encore augmenté dans la nuit de samedi à dimanche. « Le nuage de cendres abrasives, qui peuvent gravement endommager les réacteurs des avions, s'est formé sous l'effet du refroidissement rapide du magma brûlant par la fonte des glaces. Tant qu'il y aura suffisamment de glace, de nouvelles cendres seront donc projetées. »[2]

 

Les particules de cendre provenant du volcan islandais Eyjafjoell survolent donc l’Europe du Nord et finiront par retomber, c’est à  ce moment qu’il sera possible d’inhaler. On connaît à présent les conséquences sanitaires à venir.

 

Il serait donc important que notre ministre de la Santé arrête la langue de bois et finisse par reconnaître les conséquences sanitaires à venir de « ce fameux nuage ».

 

Après avoir annoncé une pandémie de grippe H1N1 qui n’avait fait en France que 341 décès[3] alors que virus de celui de la grippe saisonnière cause chaque année en France la mort d'environ 5.000 à 6.000 personnes, cette fois-ci, notre ministre fait l’inverse et annonce « aucun risque » !

 

Quand aurons-nous des personnes compétentes pour gouverner notre pays ?

 

Je ne saurais trop conseiller de porter des masques, ceux inutilisés pour la grippe H1N1, et surtout pour les enfants. J’irais même jusqu'à conseiller de porter des lunettes pour protéger les yeux. Je serais ridicule ? Peut-être, mais le ridicule ne tue pas, regardez nos hommes et femmes politiques… Les cendres abrasives oui !

 

Edgar Faure a dit : « Ona toujours tord d’avoir raison le premier ».

 

« Une erreur n’est pas une vérité parce qu’elle est partagée par beaucoup de gens,

Tout comme une vérité n’est pas fausse parce qu’elle est émise par un seul individu. »

Gandhi 

 

Le bienfait de ce nuage :

 

Un malheur est parfois bon, ainsi, si ce volcan devait continuer à produire ces cendres durant plusieurs semaines et que nos avions restent au sol, peut-être viendrait-il à la pensée de nos chers politiques que la mondialisation a également quelques problèmes.

 

Après avoir délocalisé nos principales productions, agricoles, technologiques etc., ils vont, peut-être, s’apercevoir du manque de produits alimentaires (haricot verts du Kénia, choux fleurs de Pologne, choux de Bruxelles du Guatemala, champignons et petits pois de Chine agneau de Nouvelle Zélande, fleurs, d’Argentine, poireaux et poivrons de Turquie, asperges et c½ur d’artichaut du Pérou, maïs de Thaïlande moins chère que la Hongrie etc.) ou autres : draps du Népal, lunettes et rouges à lèvre de Chine, T-shirt du Bengladesh, chaussette de l’Inde, vélo, modèle « B’Twin » dont les centaines de pièces viennent de 30 pays différents, vaisselle d’Asie etc., dus à leur incompétence et qui ont provoqué le chômage de millions de Français.

Peut-être que s’il rejette encore longtemps ses cendres dans l’hémisphère nord, nous rouvrirons nos usines et créerons de nouveaux emplois…

 

Comme l’a écrit Oriana Fallaci, je ne saurais trop conseiller à Madame Roseline Bachelot : « Un peu de raison. Avec la raison, un peu de courage.

Avec un peu de courage, un peu de dignité »